• Instagram
  • Facebook

©2019 by Praticien en sophrologie et hypnose. Proudly created with Wix.com

Qu'est ce que l'hypnose ?

L'hypnose est défini comme un état de conscience modifié ou les ondes cérébrales thêta sont prépondérantes sur les ondes alpha (relaxation) , les ondes thêta sont présentes lors du sommeil léger qui permet la récupération et la mémorisation.

L'état d'hypnose est un état déjà connu à travers des expériences quotidiennes, ainsi lorsqu'on est comme absorbé par un livre, par un film ou un tableau et qu'à ce moment tout le monde extérieur disparaît au profil d'une expérience particulière remplie d'imaginaire, d'émotions et de perceptions différentes.

Donc l'hypnose est un état différent de l'éveil et du sommeil où l’accès à l'information et l'apprentissage est facilité. La partie consciente de la personne qui est dans l'analyse permanente est mise en arrière pour laisser la place à la partie inconsciente où sont stockées nos expériences. Ensuite dans cet état d'hypnose, le changement est facilité.

La mise sous hypnose se réalise grâce entre autre à l'amplification de l'imagination et à une attention développée sur ses sensations, qui permet peu à peu de décaler la personne de son état quotidien vers un état hypnotique, une expérience riche en découverte.

 

L'histoire de l'hypnose ?

L'histoire de l'hypnose est aussi ancienne que l'homme. Au commencement ces états étaient liés aux sorciers ou chamanes et aux rites qu'ils pratiquaient. L'hypnose moderne est défini comme démarrant avec F.A. Mesmer à Paris en 1778 (Magnétisme animal). Il est ensuite étudié par d'éminents médecins  J.M. Charcot à l'Ecole de la Salpêtrière, Dr Liébaukt et Bernheim à L'école de Nancy ou Emile Coué ( la méthode Coué) et Ivan Pavlov ( Réflexes conditionnés). C'est ensuite aux Etats Unis, à partir de 1930, que l'hypnose se développe fortement grâce, entre autre, à l'approche thérapeutique de Milton Erickson (médecin psychiatre) qui a développé une pratique de l'hypnose faite de suggestions indirectes, de stratégies et d'une grande souplesse adaptable à toutes personnes. Sa pratique surprenante est encore étudiée aujourd'hui et est à la base de nombreuses techniques : hypnose, PNL, Sophrologie,etc....

Les bases de l'hypnose Ericksonienne sont :

- Le sujet est au centre de l'expérience, tout se construit à partir de lui

- L'hypnologue accompagne en aucun cas. Il assiste ou dirige. Cela laisse la liberté et l'autonomie aux sujets

-Les solutions viennent du sujet, l'accompagnant ne fait que favoriser l'accès à la solution

D'autres hypnothérapeutes tels que Virginia Satir ou fritz Pearls ont aussi été d'un apport considérable dans la compréhension et le développement de la pratique de l'hypnose.

De nos jours l'hypnose est de plus en plus présente dans l'univers médical avec entre autre l'anesthésie mais se développe aussi fortement au quotidien dans l'aide à la personne ( anxiétés, phobies, addictions,...)

 

Faut-il avoir peur de l'hypnose ?

Il arrive parfois que certaines personnes puissent avoir une anxiété à venir pour une séance d'hypnose. L'hypnose spectacle tend à faire croire que les spectateurs sont dans un état où on peut leur faire faire n'importe quoi, ce qui est erroné. Lors des spectacles, les gens choisis sont ceux qui sont très suggestifs et qui par leur comportement seraient prêt à faire le spectacle sur scène.  L'effet de groupe fait le reste. Cette méthode d'hypnose bien que spectaculaire est peu intéressante au quotidien car elle n'amène pas de changement à la personne.

Lors d'une séance d'hypnose, le sujet est actif . La première phase qui peut durer plus d'une séance, est un travail pour trouver l'objectif du sujet et les étapes pour y arriver. Par exemple pour arrêter de fumer la première étape peut être de faire le deuil d'un évènement de la vie ou de stopper des habitudes, dans tous les cas cela est spécifique à chacun. 

 

Ensuite vient le travail sous hypnose, ou le sujet construit son changement, en pouvant à tout moment réagir et si besoin sortir de l'état d'hypnose. Je reste à votre disposition pour répondre à vos questions et n'hésitez pas à m'en poser en début de séance, la confiance est la base d'un bon échange thérapeutique.