Les douleurs

Vous souffrez de troubles physiques chroniques ou psychosomatiques, de maux post opératoire ou de maux de ventre ?

Vous avez perdu votre autonomie et la confiance en vos capacités ? Vous éprouvez un sentiment d’injustice et êtes en colère contre votre corps ?

Découvrez mon accompagnement personnalisé en hypnose et en naturopathie pour vous libérer de vos souffrances physiques et émotionnelles.

Sommaire

Sommaire

La souffrance, a-t-elle un rôle ?

La souffrance ou signal douloureux est une de nos capacités d’être prévenu du danger.

Nous la remercions lorsqu’elle nous informe que nous venons de poser la main sur la plaque de cuisson. Nous la haïssons lorsqu’elle nous fait remarquer que depuis plusieurs jours nous avons une migraine.

En effet c’est tout d’abord un messager qui attire notre attention sur le fait que : « quelque chose ne va pas !».

La souffrance a aussi pour rôle de nous protéger lorsque nous sommes blessés ou que quelque chose d’anormal se passe dans notre corps.

Ces messages douloureux sont source de stress et de fatigue lorsqu’ils deviennent chroniques.

Ces sensations douloureuses peuvent nous handicaper dans nos tâches quotidiennes ou au travail.

L’organisme peut alors s’épuiser physiquement et mentalement ce qui ralentit la rémission et affecte grandement la qualité de vie.

Ces sensations douloureuses peuvent donc avoir un but. C’est pour cela que l’hypnose doit toujours être conseillée par un professionnel de santé ayant fait un diagnostic et réalisant un suivi.

L’hypnose pour quelles souffrances ?

La souffrance ou douleur est une sensation subjective et personnelle puisqu’elle peut être ressentie de façon très différente en fonction de chacun, mais aussi pour une même personne selon le contexte et l’environnement. 

Il existe donc une multitude de classifications de la souffrance.

Pour simplifier, je distingue ici 2 types de souffrances.

La souffrance dite physique et la souffrance psychosomatique.

Hypnose et prise en charge de la souffrance

L’hypnose offre la possibilité de modifier les sensations corporelles, plus particulièrement les sensations douloureuses.

L’hypnose ne stoppe pas l’envoi des signaux douloureux, mais modifie la façon dont ils sont reçus et interprétés par notre cerveau.

Ainsi l’hypnose peut être comparée à une crème solaire. Elle n’empêche pas le soleil de briller comme elle n’interdit pas à la peau de ressentir la chaleur, mais elle permet d’éviter que la peau ne brûle trop vite ou que la douleur soit trop intense. 

Pour les troubles psychosomatiques, l’approche est différente et vise à comprendre « l’utilité » ou le « mécanisme » pour en trouver la cause émotionnelle. 

Le but de cet accompagnement est de vous libérer de cette souffrance et d’acquérir un nouveau savoir.

L’hypnose a pour but d’apprendre à modifier sa perception de la souffrance physique ou émotionnelle.

l’autohypnose

L’apprentissage et la pratique de l’autohypnose sont conseillés pour certains cas.

Il s’agit donc d’apprendre à jouer de son cerveau comme certains ont appris à jouer d’un instrument.

Mes séances sont enregistrées pour vous permettre de pouvoir refaire les exercices et profiter à nouveau de ces moments de répit.

L’enregistrement se révèle particulièrement utile pour une intervention chirurgicale légère (sans hospitalisation), dentiste, tatouage, etc…)

 

Douleurs Physiques

Pour vulgariser je développe ici les souffrances physiques dû à une origine connue, due à un trouble physique, une lésion, ou faisant suite à une intervention chirurgicale.

La douleur est donc une sensation complexe, à la fois physique et émotionnelle.

Elle se traduit par une sensation physique, caractérisée par la localisation, l’intensité et l’évolution de la douleur (« ça pique », « ça brûle », « ça fait mal », « ça augmente » ou « ça diminue »).

Une émotion, qui traduit ce que nous ressentons moralement (« c’est désagréable », « c’est pénible », « c’est inquiétant », « c’est insupportable »).

Un comportement, qui correspond à notre manière de réagir à la douleur, de l’exprimer par le corps ou par la parole (position, grimace, pleurs, cris, plainte).

Une réaction mentale, qui est notre façon de la gérer, de l’interpréter, de lui donner un sens, de chercher à l’oublier ou à vivre avec.

La souffrance est une sensation complexe, elle est à la fois locale mais aussi ressentie dans la tête.

Souffrances psychosomatiques

La personne qui s’estime réellement malade physiquement accepte difficilement l’idée que « tout est dans sa tête ». Mais en réalité le terme « psychosomatique » est plus subtil que cela.

Elle se caractérise par le fait que les souffrances physiques sont principalement liées à des facteurs d’ordre psychiques (angoisse, stress, détresse morale…) en l’absence toutefois de symptômes de maladie mentale.

Ainsi les troubles psychosomatiques les plus fréquents sont :

  • Syndrome de l’intestin irritable

  • Fibromyalgie

  • Douleurs musculaires

  • Mal de dos

  • Maux de ventre

  • Épuisement

  • Migraines

Mon accompagnement en hypnose a donc pour but de bien cerner tous ces ressentis et émotions pour mettre en place un soin personnalisé.

* ces accompagnements sont tirés de ma spécialisation à l'IFS et du livre "Sophrologie et cancer" de catherine Aliotta

 
  • Instagram
  • Facebook

©2019 by Praticien en sophrologie et hypnose. Proudly created with Wix.com